Maisons-Laffitte Jazz Festival 2017

MLJF-2017-01

Sur cet album venez découvrir les photos de la nouvelle édition du Maisons-Laffitte Jazz Festival, du 09 au 18 juin 2017.

Cliquez sur l'image pour découvrir le reportage.

Si vous souhaitez obtenir des clichés issus de ce reportage, n'hésitez pas à me contacter par mail (thiebaut_p@yahoo.fr).

Galerie Concerts 2017 Galerie photos Pascal Thiébaut Maisons-Laffitte Jazz Festival MLJF 2016 MLJF 2015 MLJF 2014 MLJF 2013 JAML 2012 JAML 2011 JAML 2010
06 juin Batunga & The Subprimes
Animation dans la ville, la fanfare Batunga & The Subprimes
La traditionnelle fanfare sera bel et bien au rendez-vous pour une déambulation dans les rues de la ville, avec un jazz festif et énergique, pour le plaisir du partage et de la bonne musique, depuis la gare vers l'avenue de Longueil.
09 juin Vincent Peirani
avec Vincent Peirani (accordéon), André Ceccarelli (batterie et Michel Benita (contrebasse)
Vincent Peirani n’arrête pas d’ouvrir de nouveaux horizons à l’accordéon. Le niçois est de cette jeune génération de musiciens sans frontières, d’une grande maturité dans la musique, en prise permanente avec le public. Faisant preuve d’une vision musicale décomplexée et de son sens inouï des croisements et des couleurs, l’accordéoniste incontournable invite pour la soirée d’ouverture du festival le contrebassiste Michel Benita et André « Dédé » Ceccarelli, figure majeure du jazz français. Une rencontre « made in Maisons-Laffitte » qui s’annonce riche et surprenante !
10 juin Airelle Besson & Vincent Segal
avec Airelle Besson (trompette), Vincent Segal (violoncelle)
Airelle Besson illumine la scène jazz européenne, à la tête de ses projets, en sidewoman courtisée (François Jeanneau, Riccardo Del Fra, Didier Levallet…) ou bien encore en compositrice/arrangeuse tout-terrain (Metronomy, Orchestre National de Lyon). Vincent Segal ne se cantonne pas à un genre musical et multiplie les collaborations dans une grande variété de styles comme le jazz, le rock, les musiques traditionnelles et le folk. La trompettiste aux multiples talents et le violoncelliste « touche à tout » proposent pour cette édition un duo inédit entre douceur et puissance.
11 juin Fox
avec Pierre Perchaud (guitare), Nicolas Moreaux (contrebasse), Adrien Sanchez (saxophone), Antoine Paganotti (batterie)
Le guitariste Pierre Perchaud commence par la musique classique, puis arrive au jazz en 2002. Il passe du fameux Orchestre National de Jazz (2009-2013) à des collaborations diverses, dont Michel Portal, Anne Pacéo ou le groupe The Watershed. Nicolas Moreaux a joué avec Jeff Ballard, Tigran Hamasyan ou encore Tony Paeleman. Le contrebassiste parisien sort en 2009, un premier album Beatnick sous son nom, puis reçoit le Grand Prix du Disque Charles Cros en 2013 pour son duo avec Bill McHenry, Fall Somewhere. En 2016, les deux jazzmen créent le trio Fox. Loin de s’égarer dans une virtuosité sans fond, Fox surprend tel un renard par sa dextérité espiègle. Pour son concert à Maisons-Laffitte, le projet Fox prend la forme d’un quatuor renforcé. Les deux musiciens-compositeurs seront rejoints sur scène par le jeune saxophoniste Adrien Sanchez et le chanteur-batteur d’exception Antoine Paganotti.
11 juin Samy Thiébault Quintet
avec Samy Thiébault (saxophone), Adrien Chicot (piano), Sylvain Romano (contrebasse), Philippe Soirat (batterie), Meta (percussions & chant)
Apres la sortie de son album très remarqué Rebirth en 2016, le jeune saxophoniste Samy Thiébault enchantera nos oreilles pour un live moderne et généreux.Un travail de fond sur de nouvelles compositions du saxophoniste, centrées cette fois aussi autour de l’urgence de la nécessité de la « mélodie » comme élément structurant et libérateur d’un jazz qui se veut le plus moderne, personnel et généreux possible.
14 juin Aurore Voilqué Septet
avec Aurore Voilqué (violon & chant), Olivier Defays (sax ténor), Jerry Edwards (trombone), Jérôme Etcheberry (trompette), Jean Baptiste Gaudray (guitare), Basile Mouton (contrebasse), Julie Saury (batterie)
Pour Aurore Voilqué, « la musique doit rester accessible à toute personne, de n’importe quel âge, de n’importe quelle communauté et de n’importe quel rang. La musique est un partage, un échange. » C’est dans cet état d’esprit que la violoniste saltimbanque invite le public pour un live pétillant, allant de Django à la musique d’Europe de l’Est en passant par la chanson française. Elle a pour habitude de varier ses répertoires pour toucher un maximum de gens, connaisseurs ou non. Avec son septet, elle proposera des versions uniques et très originales de morceaux connus ou moins connus ; une unité de son et d’ambiances, parfois swing, parfois funky !
15 juin Selmer # 607
avec Sébastien Giniaux (guitare soliste), Adrien Moignard (guitare soliste), Rocky Gresset (guitare soliste), Antoine Boyer (guitare soliste), Eric Fournier (guitare rythmique), Jérémie Arranger (contrebasse)
La soirée jazz manouche du Maisons-Lafftte Jazz Festival est d’ores et déjà tradition. Cette année, les brillantissimes Selmer #607 rendront hommage à la guitare que Django Reinhardt a rendu célèbre. C’est une tradition aussi, les musiciens « manouche » font swinguer petits et grands sans recourir au moyen trop simple de la batterie. Les solistes expriment leurs différents talents d’improvisateur à tour de rôle et prouvent que l’élite du jazz manouche, c’est eux !
16 juin Promises
avec Michel Portal (clarinettes et saxophone), Jeff Ballard (batterie), Kevin Hays (piano)
L’étincelle qui anime Promises est ce besoin commun qu’ont Michel Portal et Jeff Ballard de faire de la musique ensemble. Pour accomplir cette envie, le poly-instrumentiste français et le batteur américain souhaitent s’adjoindre un troisième musicien capable de la même ouverture artistique, avec des influences musicales qui puissent enrichir le collectif. Ils ont ensemble choisi de faire appel au pianiste américain Kevin Hays. Des racines profondes dans l’improvisation, des influences de musique classique et contemporaine, tout est donc ouvert et possible pour Promises, gageons que ce trio tiendra la promesse !
17 juin Emile Parisien Quintet
avec Emile Parisien (sax soprano), Roberto Negro (piano), Manu Codjia (guitare), Simon Tailleu (contrebasse), Mario Costa (batterie)
Jeune, certes, Emile Parisien est déjà un des maîtres incontestés de l’instrument. Figure de proue du festival Jazz In Marciac, véritable prodige du saxophone soprano et alto, leader de son propre quartet depuis l’âge de 18 ans, compositeur et jazzman français de renom international : son parcours est tout simplement impressionnant. Avec son quintet, il présentera au public du Maisons-Laffitte Jazz Festival Sfumato, son dernier album aux sons originaux et modernes.
18 juin Marian Badoï Trio
avec Marian Badoï (accordéon), Olivier Kikteff (guitare), Tanguy Blum (contrebasse)
La musique sait parfois nous surprendre, nous « cueillir », nous émouvoir jusqu’au tréfonds : c’est le cas du Marian Badoï Trio, mené par le sublime accordéoniste tzigane et musicien surdoué, Marian Badoï, qui fait surgir sous ses doigts la magie de l’une des plus belles musiques du monde. L’accordéoniste virtuose a gardé son âme et reste profondément attaché à ses racines roumaines. Le projet marie le jazz manouche avec l’authenticité tzigane apportée par Marian et ses belles improvisations : des musiciens surdoués au service d’un projet fort et original.
18 juin Sarah McKenzie Quartet
avec Sarah McKenzie (piano & chant), Hugo Lippi (guitare), Sebastiaan de Krom (batterie), Pierre Boussaguet (contrebasse)
Sur son nouvel album, Paris In the Rain, mêlant standards et compositions originales, Sarah McKenzie chante les louanges de la « ville lumière ». Avec ce quatrième album, McKenzie affrme son statut de nouvelle grande dame du jazz. Passant de l’anglais au français avec une aisance déconcertante, Sarah McKenzie y évoque les merveilles de notre capitale avec une délicieuse fantaisie. Pour la soirée de clôture, l’australienne partagera son « carnet de voyage » avec le public et teintera d’élégance cette dernière soirée du festival.
du 09 au 18 juin Le "OFF"
Les organisateurs, les bénévoles, le public, les partenaires, le backstage, les dédicaces .....
Toutes celles et tous ceux qui permettent à ce festival de se dérouler dans de bonnes conditions, et ceux qui par leur participation lui permettent d'être reconnu dans les environs de Maisons-Laffitte. L'occasion de voir les bénévoles, les apéros-jazz, les contributions des sponsors et le public ...