Maisons-Laffitte Jazz Festival 2018

MLJF-2018-01

Sur cet album venez découvrir les photos de la nouvelle édition du Maisons-Laffitte Jazz Festival, du 08 au 17 juin 2018.

Cliquez sur l'image pour découvrir le reportage.

Si vous souhaitez obtenir des clichés issus de ce reportage, n'hésitez pas à me contacter par mail (thiebaut_p@yahoo.fr).

Galerie Concerts 2018 Galerie photos Pascal Thiébaut Maisons-Laffitte Jazz Festival MLJF 2017 MLJF 2016 MLJF 2015 MLJF 2014 MLJF 2013 JAML 2012 JAML 2011 JAML 2010
03 juin RP Quartet
avec Edouard Pennes : guitare, Bastien Ribot : violon, Damien Varaillon : contrebasse, Julien Cattiaux : guitare
Le RP Quartet est un groupe reprenant le répertoire du jazz des 60, dans l’esthétique du quintet du Hot Club de France, formé par Django Reinhardt et Stéphane Grappelli. Composé de deux guitares, d’un violon et d’une contrebasse, on retrouve la rythmique inégalée du jazz manouche parisien, ainsi que le timbre et le lyrisme des instruments solistes acoustiques.
08 juin Hommage à Didier Lockwood
avec Fiona Monbet : violon, Adrien Moignard : guitare, Francis Lockwood : piano, Diego Imbert : contrebasse
Soirée d’ouverture en hommage au très regretté Didier Lockwood qui nous a subitement quittés cette année. Le trio qui l’accompagnait dernièrement composé de Diego Imbert, Adrien Moignard se produira à l’Ancienne Eglise accompagné de la brillante violoniste Fiona Monbet et de Francis Lockwood, son frère, au piano.
09 juin Pierrick Pedron Quartet
avec Pierrick Pédron : sax alto, Carl-Henri Morisset : piano, Elie Martin-Charrière : batterie, Thomas Bramerie : contrebasse
Pierrick Pédron est l’un des meilleurs saxophonistes alto du jazz français et un compositeur de talent toujours en quête de singularité musicale. Pour la deuxième soirée du festival, Pierrick Pédron nous présentera son 9ème album, le superbe projet UNKNOW.
10 juin Mathias Levy revisiting Grapelli
avec Mathias Lévy : violon, Sébastien Giniaux : guitare, Jean-Philippe Viret : contrebasse
Avec talent et audace, Mathias Lévy renouvelle la tradition du violon jazz en réactivant l’héritage de Stéphane Grappelli grâce à un disque enregistré à la Philharmonie de Paris, sur un violon ayant appartenu au maître disparu voici vingt ans.
10 juin Roberto Negro & Theo Ceccaldi
avec Roberto Negro : piano, Théo Ceccaldi : violon
Le pianiste virtuose Roberto Negro, qui avait enchanté le public du festival aux côté d’Emile Parisien l’année dernière se produira cette année en solo à l’Ancienne Eglise . Le violoniste Théo Ceccaldi, Révélation aux Victoires du Jazz 2017, sera son invité en deuxième partie.
13 juin Pedrito Martinez Group
avec Pedrito Martinez : percussions et voix, Jhair Sala : percussions et voix, Alvaro Benavides : basse et voix, Edgar Pantoja-Aleman : clavier et voix
Véritable révélation du latin jazz, Pedrito Martinez est sans conteste l’un des musiciens les plus talentueux dans ce style. Avec son groupe, il repousse avec brio les frontières du latin jazz en y incorporant des influences de guaguanco, de blues, de flamenco ou encore de timba pour en faire un mélange explosif et harmonieux qui ne donne qu’une envie : danser !
14 juin Bireli Lagrene invite Stochelo Rosenberg
avec Biréli Lagrene : guitare, Stochelo Rosenberg : guitare, Jeremie Arranger : contrebasse
Biréli Lagrène revient à Maisons-Laffitte et invite Stochelo Rosenberg. On connaît bien le jeu très différent des deux virtuoses. D’un côté fougue et modernité, de l’autre respect de la tradition. La dynamique qui résulte de cette confrontation amicale est fascinante : les deux guitaristes se tirant mutuellement vers le haut !
15 juin Thomas de Pourquery & Supersonic
avec Thomas de Pourquery : sax alto, Laurent Bardainne : sax tenor, Fabrice Martinez : trompette, Arnaud Roulin : piano, Bruno Chevillon : basse, Edward Perraud : batterie
Personnage à part dans le jazz français, le saxophoniste céleste Thomas de Pourquery nous propose un nouveau voyage cosmique, »Sons Of Love », album enregistré avec le quintette Supersonic. Avec ce musicien fantasque le jazz s’expérimente, se marie au rock ou à l’électro ou se pare d’un chant de crooner (le sien).
16 juin Antonio Farao Trio
avec Antonio Farao : piano, Darryl Hall : contrebasse, André Ceccarelli : batterie
Ecouter la musique de Faraó, c’est plonger dans le souvenir fumant d’un jazz abattant les frontières du conformisme. Un grand nom du jazz italien sur notre scène. Pour l’accompagner, l’un des meilleurs batteurs français André Ceccarelli et le contrebassiste américain Darryl Hall.
17 juin Myles Sanko
avec Myles Sanko : voix, Gareth Lumbers : saxophone, Sam Ewens : trompette, Tom O'Grady : claviers, Philip Stevenson : guitare, Jon Mapp : basse, Rick Hudson : batterie
Une soirée de clôture 5 étoiles avec la grande révélation du jazz vocal britanique : Myles Sanko. Myles Sanko a vingt ans quand il se met à chanter ses textes pour la première fois. Il en ressent un plaisir intense. Pour sa mère, qui l’entend un soir à l’improviste, c’est une révélation : la voix de son fils lui rappelle celle des Soul Men des années 60 dont les disques résonnent depuis toujours dans la maison.
du 08 au 17 juin Le "OFF"
Les organisateurs, les bénévoles, le public, les partenaires, le backstage, les dédicaces .....
Toutes celles et tous ceux qui permettent à ce festival de se dérouler dans de bonnes conditions, et ceux qui par leur participation lui permettent d'être reconnu dans les environs de Maisons-Laffitte. L'occasion de voir les bénévoles, les apéros-jazz, les contributions des sponsors et le public ...